Boriiiiiis Cyrulnik, comment devenir un enfant ?

J’étais déjà conquise par Boriiiiiiis avant d’avoir la grande chance de suivre la formation de l’Institut de la Petite Enfance dont il est président. Ma mère a eu cette bonne influence sur moi, elle « a lu tous ses livres » et « aime beaucoup cet homme ». En plus, elle vous dit ça d’un air grave, qui ne laisse d’autre choix que de se ranger à son avis.

Vendredi 12 juin 2015. Rencontre. En direct. Boris Cyrulnik vient nous délivrer plus qu’une bonne parole, une belle parole. Jean-Pierre Pourtois, intervenu deux mois plus tôt, nous l’avait désigné comme le « meilleur pédagogue » de France ou du XXIème siècle…ou peut-être même de l’Univers, je ne sais plus. Trêve d’idolâtrie, qu’est-il venu nous dire, à nous parterre conquis de professionnels de la petite enfance?

1425433_717953851650270_6572490347886137256_o
IPE Caen 2015 Promotion Pierre Bustany

Continuer de lire « Boriiiiiis Cyrulnik, comment devenir un enfant ? »

Publicités

Les bébés et la douleur.

Pendant longtemps, la croyance la plus répandue chez les médecins était que les bébés ne souffraient pas. Ainsi, des générations de bébés sont passés sous le bistouri sans anesthésie. La Société d’Histoire de la Naissance a donné la parole à un médecin anesthésiste d’enfants de l’Hôpital Trousseau, auteur de En travers de la gorge et Le jeune enfant, ses professionnels et la douleur. Didier Cohen-Salmon, également fondateur de l’association Sparadrap, rapporte les propos de certains confrères pour illustrer son propos.

Ainsi, un professeur en pédiatrie déclarait encore en 1992 : « Les bébés ne souffrent pas. Lorsqu’ils crient, c’est de colère, de faim, de soif, ou bien encore pour rien. De toute façon, c’est bon pour eux, comme leur premier cri à la naissance, cela défrise leurs alvéoles et améliore la capacité respiratoire.  » Continuer de lire « Les bébés et la douleur. »