Les fesses des bébés c’est sacré.

À plusieurs reprises j’ai été sollicitée pour donner mon avis sur le soin à apporter aux fesses des bébés. Attention, le premier qui répond « Une bonne fessée hihihi! » je lui fais lire l’intégrale d’une bibliographie sur l’éducation non violente !

Je précise que si vous souhaitez des conseils classiques, normalisés et que vous ne jurez que par les produits qu’on trouve en pharmacie, ce n’est pas ici qu’il faut venir. Quand je vois la liste des ingrédients de certains des produits d’officine aïe aïe aïe je me désole…voilà, c’est mon avis. Et si vous voulez vérifier par vous même, je vous offre une liste utile.

change

Voici les critères que je prends en compte pour faire mes choix à ce sujet :

1- Privilégier une approche globale (alimentation, cosmétiques, lessive, couches…)

2- Avoir expérimenté ce que je dis ou avoir des témoignages de première main.

3- Privilégier la voie la plus saine pour l’humain et pour la planète.

Je ne vais pas vous faire l’injure d’un paragraphe sur le fait que la peau des bébés est plus fragile, etc. non mais franchement vous vous en doutez. Et c’est pour ça qu’on est encore plus exigeants sur la qualité des produits d’hygiène et l’alimentation qu’on choisit pour eux. Ceci dit n’oubliez pas que votre peau n’est pas imperméable non plus, alors attention aux ingrédients qui composent vos produits, je dis ça, je dis rien.

Je ne vais pas non plus vous faire l’insulte de vous dire que ce serait dommage de faire des choix en fonction de ce que la pub a instillé dans notre cerveau. Personne ne croit à la pub, on est d’accord. Sauf que faute d’autre source d’information c’est elle qui pèse sur nos choix conscients ou inconscients, qu’on le reconnaisse ou non. Si ça ne marchait pas ça fait longtemps qu’elle n’existerait plus.

Vous pouvez décider de vous en remettre au bouche à oreille, à l’expérience de vos proches, à vos lectures, et à ce que je partage avec vous puisque sinon, à quoi ça sert que Ducros il se décarcasse ? Je vous ai dit que la pub s’immisçait dans nos cerveaux, qu’on le veuille ou non.

Ce qu’on utilise pour le change

Quand Lucien et Zoé étaient bébés j’utilisais uniquement du liniment oléocalcaire. Il n’y avait pas de formats tout prêt comme aujourd’hui. Le pharmacien me le préparait dans une bouteille en verre que je devais régulièrement secouer pour refaire le mélange (sinon la pulpe elle reste en bas…). C’est un basique lavant inodore, efficace et naturel. Attention aux ingrédients ajoutés par certaines marques et qui rendent le produit bien moins sain qu’il n’en a l’air.

Body Bar Modere
pain lavant doux et nourrissant

Aujourd’hui, pour les petits que j’accueille à la maison j’utilise essentiellement la Body Bar de chez MŌDERE. J’apprécie la douceur de ce pain lavant qui offre une hydratation visible et laisse une très belle odeur (sans savon). Sur la boutique on peut lire que la « Body Bar est réalisée selon une recette nettoyante haut de gamme déposée, qui contient de l’huile d’olive, du beurre de murumuru et de l’extrait de thé vert. Il exfolie et hydrate la peau tout en éliminant les impuretés. » Le beurre de murmuru est issu des graines du fruit d’un palmier du même nom. Il est connu pour ses vertus hydratantes et nourrissantes (acide oléique), réparatrices et protectrices (acide linoléique). Les caroténoïdes qu’il contient ont une action antioxydante et anti-UV. Enfin il a des propriétés anti-inflammatoires et bactéricides.

Si les fesses ne sont pas souillées je les rince juste à l’eau tiède et c’est tout. Je frotte le moins possible pour préserver la peau et j’utilise des gants de toilette de bonne qualité, à fines bouclettes en coton bio IOBIO. Côté pratique : j’utilise une couleur par enfant. Pour sécher la peau je la tamponne avec une serviette douce (fibre de soja, bambou). On conseille souvent de laisser sécher à l’air libre, faites-le si c’est possible. Sachez toutefois que cette méthode assèche la peau car en s’évaporant l’eau emporte avec elle notre eau de composition.

 

Capture d’écran 2016-03-23 à 10.40.59

Je n’utilise pas de lingettes et ce pour plusieurs raisons : le jetable ça pollue, les produits dont elles sont imprégnées sont toxiques et restent sur la peau de bébé puisque c’est sans rinçage. Pour ceux qui sont accro au côté pratique que les lingettes leur offre, limiter leur usage aux sorties c’est déjà un bon début. Il existe aussi un grand choix de lingettes lavables en coton, fibre de bambou, soja et Tencel. J’en entends beaucoup de bien, mais je n’en utilise pas car les gants de toilettes me satisfont. Toutefois, si j’avais choisi cette option, en attendant la lessive je stockerais les lingettes souillées dans un sac à couches lavables étanche.

Protection et hydratation des petites fesses

L’avantage avec les produits MŌDERE, outre d’être plus sûrs que les produits industriels, c’est que la plupart sont adaptés à toute la famille. J’apprécie de limiter le nombre de cosmétiques sur les étagères.

Le duo Skin Veil / Body Butter est mon duo gagnant pour hydrater et nourrir la peau en profondeur. Je l’utilise plus particulièrement pour mes mains, coudes et genoux ET les fesses des bébés en profite de la même façon. Ce duo a été testé avec succès par des personnes dont les mains sont mises à rude épreuve par leurs contacts répétés avec l’eau (coiffeuse, infirmier, assistante maternelle).

Rituel pour les fesses des bébés et les mains des grands : matin et soir poser d’abord la Skin Veil puis le Body Butter, remettre de la Skin Veil dans la journée chaque fois que le besoin s’en fait sentir. Certains renouvellent aussi l’application du Body Butter. Je suis du genre économe donc je limite.

La Skin Veil offre à la peau hydratation et film protecteur. C’est une crème fluide qui s’applique facilement, sans avoir à multiplier les massages pour la faire pénétrer. Elle peut également être utilisée pour tout le corps et le visage des grands comme des petits.

Le Body Butter comme son nom l’indique est plus épais et nourrissant. Les accro de cette crème le sont aussi à son odeur de coco vanillé.

Il va sans dire que ce serait dommage d’apporter tout ce soin pour finir par utiliser des produits moins précieux à l’heure du bain. Vous pouvez utiliser la Body Bar mais aussi le Bubble Bath un gel lavant dont le pH est même adapté pour la toilette intime féminine.

Côté couches

La meilleure des préventions tient au bon sens : changer la couche de bébé aussi souvent que nécessaire afin que sa peau soit le moins longtemps possible en contact avec l’humidité, l’urine, les selles. Ne pas trop serrer les couches et veiller à ce que les vêtements soient suffisamment amples et confortables.

Quelles couches utiliser ? Les couches lavables sont réputées moins irritantes que les jetables, en plus de limiter les déchets. J’en ai utilisées pour Lucien et Zoé et à l’époque c’est un choix qui semblait pour beaucoup soit rétrograde, soit maso. Aujourd’hui une large gamme permet aux parents de trouver ce qui convient à leur enfant et à eux. Pour l’entretien la lessive devra être ultra clean côté ingrédients et on oublie l’adoucissant. En attendant le voyage dans la machine à laver on peut stocker les couches dans un seau d’eau additionnée d’une huile essentielle aux priorités bactéricides et fongicides comme l’HE d’arbre à thé.

Côté couches jetables on a la chance que se développe une offre plus respectueuse de la santé humaine et de la planète. Que ce soit en achat en ligne ou en surface traditionnelle, on trouve de plus en plus de couches exemptes de produits chimiques supposés garder au sec les fesses de bébé et les soigner, mais qui au final les chargent de perturbateurs endocriniens et autres cochonneries qui migrent vers le sang des petits. La plupart des changes plus sûrs pour la santé des bébés ont souvent l’avantage de favoriser aussi les matières premières issues de productions durables et hop voilà pour la santé de la planète.

Le secret serait-il dans la recette du caca et l’entretien de son domicile ?

Une alimentation de qualité et qui respecte l’équilibre acido-basique de l’organisme permet un meilleur fonctionnement intestinal avec des selles qui auront moins tendance à abîmer les fesses des bébés (ce qui vaut aussi pour vous les grands bien sûr).

Il convient également de regarder du côté des intolérances et allergies alimentaires potentielles. Je ne vais pas crier haro sur le lait de vache ici et maintenant, c’est une pente glissante et savonneuse…je prendrai le temps de le faire dans un prochain article…disons déjà que tout ce qui peut le remplacer c’est mieux…

La nutrition joue un rôle primordial pour le fonctionnement optimal de l’organisme. Toutefois la pollution environnementale, les divers virus et maux de l’hiver peuvent venir jouer les trouble-fête. C’est pourquoi il me semble important de soutenir notre santé grâce à divers compléments alimentaires scrupuleusement sélectionnés. C’est le choix que j’ai fait personnellement, pour ma famille et mon entourage. Je constate que c’est grandement bénéfique aux tout-petits comme aux grands. C’est mon plaisir de vous conseiller alors n’hésitez pas à me contacter afin de vous orienter.

Capture d’écran 2016-03-26 à 14.55.01.png
Des probiotiques de haute qualité pour petits et grands.

Afin d’assurer au mieux l’entretien du domicile du caca, l’un de mes compléments chouchou : les ProtoZymes formulés par le Dr Natasha Campbell-MacBride. L’acidité due à une certaine alimentation, le stress, la maladie et le recours fréquent aux antibiotiques mettent à mal flore et muqueuse intestinales. Donc non seulement l’assimilation des nutriments se fait moins bien mais en plus c’est la porte ouverte aux infections, mycoses, etc. « ProtoZymes favorise la croissance des bactéries bénéfiques en évinçant les bactéries nocives et en restaurant l’équilibre des bactéries présentes dans votre intestin. Chaque gélule contient près de 2,88 milliards de cellules vivantes, ce qui en fait un puissant supplément de bonnes bactéries. »

Si  vous allaitez votre enfant, au moment de la tétée du soir vous pouvez mettre le contenu d’une gélule de ProtoZymes sur votre mamelon pour en faciliter la prise par bébé. Sinon la méthode à la pipette avec un peu d’eau ou de lait maternel fait très bien l’affaire.

Urgence fesses abîmées

N’étant ni pompier, ni médecin, ni pharmacien, là je vous laisse consulter et décider…l’érythème fessier ça peut être sérieux.

En résumé 

La prévention c’est la clé. Change régulier, garder les fesses propres et sèches, à l’air libre si possible, utiliser des produits d’hygiènes corporels sans toxiques, veiller au choix des couches, à l’alimentation, supplémenter en probiotiques de haute qualité.

Et surtout, n’oubliez pas de vous amuser !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s