Douloureux sujet…

Ah le grand sujet, le douloureux sujet…qui revient sur le tapis tous les mois pour nous les filles…sauf pour les chanceuses pour lesquelles ça passe sans bobo.

Il y a quelques jours une lectrice me sollicitait concernant le syndrome prémenstruel. Ce n’était pas la première. J’ai donc répondu que j’avais bien conscience que cela méritait un article, que c’était dans les tuyaux, parmi de nombreux autres projets en instance…donc pas pour tout de suite.

Et puis je me suis dit que mon vilain défaut me jouait encore des tours : j’attends toujours d’avoir fait le tour de la question avant de me prononcer. Avouez, vous aussi vous êtes nombreux à vous freiner dans l’action à cause d’un perfectionnisme superflu!

J’ai donc poursuivi ainsi mon message à A. soeur de douleur mensuelle…

« Ceci dit comme je ne peux pas te laisser comme ça je te livre en vrac quelques pistes testées et validées sur moi et sur mon entourage de filles qui se tordent au lit une fois par mois ! (voir deux fois quand il n’y a pas de contraception et que l’ovulation fait souffrir aussi…). Tout en précisant qu’il y a presque autant de terrains à syndrome prémenstruel que de femmes…alors ça mériterait de regarder plus en détail tes symptômes, ton terrain, etc. »

illustrationsrgles1
« C’est peut-être pas mes règles…peut-être qu’en fait…je suis en train de mourir. »

Remèdes en urgence :

Huile essentielle d’estragon (forcément de bonne qualité, bio, origine ok) = 1 goutte sous la langue + une goutte en massage sur le bas ventre + snifer le flacon, le tout jusqu’à une fois toutes les heures.
Comme je suis bien équipée en huiles essentielles je vais plus loin avec massage deux fois par jour d’HE estragon + lentisque pistachier + Huile végétale d’arnica. Offrez-vous ces auto-massages un peu avant et pendant les règles.

Ma référence numéro 1 pour l’utilisation des huiles essentielles : Danièle Festy et sa Bible des Huiles Essentielles.

21 jours en amont :

De nombreux témoignages attestent d’un apaisement du SPM suite à l’application quotidienne de l’Harmonizing Cream, une excellente crème à base de yam et d’autres ingrédients qui contribuent à réguler la sécrétion naturelle d’hormones féminines. Une régulation qui semble profitable notamment à celles qui ont des douleurs au moment des règles. Pendant 21 jours hors règles, appliquer une noisette sur l’une des parties molles du corps (bas ventre, intérieur des cuisses, des bras…). 1

Nutrition :

Avoir une alimentation riche en mélanges de bonnes huiles crues (et bio, est ce que c’est la peine de le préciser ?).
Prendre des capsules d’Omega 3 et aussi de l’huile d’onagre. Mais attention pas sous n’importe quelle forme. En effet, les huiles de poisson sont génialissimes niveau Omega 3 mais il faut s’assurer de leur provenance. C’est du gras de poisson or les toxines et métaux lourds se concentrent justement dans le gras.
C’est pour ça que j’ai sélectionné des capsules d’Omega 3 garanties sans trucs cracra.

Principe général incontournable : chouchouter le terrain !

On ne fait pas pousser des fleurs dans du béton si tu vois ce que je veux dire !
L’organisme encrassé et n’ayant pas le niveau de nutriments requis ne peut pas fonctionner de manière optimale, c’est la base. Donc :
=> repérer les sources personnelles de toxicité (alimentation, boissons, intolérances, médicaments, produits de soin et d’hygiène perso)
=> supplémenter : un trio détox douce de chez Mōdere. J’aime particulièrement l’aspect anti-inflammatoire naturel du Noni.
Mineral Solutions + Hawaïan Noni + Protozymes.

Tout ça va t’aider pour le syndrome prémenstruel mais surtout pour l’état général, fatigue comprise.

Pour te dire à quel point je suis satisfaite des compléments alimentaires Modere : je me suis lancée dans leur diffusion alors que le commerce et moi, franchement, ben comme couple je n’aurais pas parié dessus. Mais tout comme il y a de nobles causes il y a de nobles commerces !

Voici quelques articles que j’ai écrit sur le sujet.
https://chadorlote.com/2015/12/28/vitalite-en-stock/
https://chadorlote.com/boutique/

Ah je tombe sur cet article aussi et ça me fait penser que ma merveille des merveilles quand vraiment il faut tenir le coup et qu’on ne peut pas se réfugier au lit, c’est incontestablement l’Açaï Boost ! Précision utile, c’est naturel, et quand tu vois caféine dans les ingrédients, en fait c’est de la théine, donc nickel.

https://chadorlote.com/2016/01/20/besoin-dun-coup-de-boost-essayez-acai-boost/

Il va sans dire que ce n’est pas un remède de fond. C’est une aide d’urgence. C’est pas ça qui soigne un terrain.

Pour finir, un mot sur l’activité physique. Contrairement au ressenti désagréable de douleur et de fatigue qu’on peut avoir quand on a nos règles, il convient de foncer sur le sport ou toute autre bonne activité physique. Je ne sais plus comment expliquer ça, car souvent j’engrange une info, je pratique, je conclus et je ne retiens plus que la conclusion sans l’explication. Mais j’avais découvert ça de la bouche d’une coach-médecin d’une équipe de foot féminine allemande. Et c’est VRAI.

Voilà voilà,

est-ce que ça te donne un peu de billes pour trouver tes solutions ?

Tu me diras ce que tu choisis, ce que tu expérimentes et ce qui te fait du bien ?

 

  1. Harmonizing cream : n’est pas recommandé si on prend un contraceptif hormonal ou qu’on a des antécédents de cancer hormono-dépendant.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s